Tous les articles par Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

Questions juridiques (1/3) : Le droit en science ouverte

La séance du 10/11 accueillait, en visioconférence du fait de la situation sanitaire générale, Lionel Maurel, directeur adjoint scientifique à l’INSHS, en charge de la Science Ouverte et des données de la recherche, également auteur de longue date du précieux blog S.I.Lex.
Après une introduction exposant les implications politiques, éthiques et scientifiques du glissement actuel de la problématique maintenant ancienne de l’Open Access à celle de la Science Ouverte,
Lionel Maurel a répondu, avec générosité et talent, à un feu nourri de questions de la part des différents participants, concernant les droits liés aux brevets d’invention, aux bases de données, au consentement dans le recueil et traitement des données personnelles. Un accent particulier a été mis sur la question du traitement des données et de l’inspiration éthique de la nouvelle règlementation dite RGPD. Il a aussi été question de la titularité des droits d’auteur, de la diffusion d’œuvres sur les réseaux sociaux, des jeux de données associés aux publications scientifiques et des nouvelles règles éditoriales induites.

Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

More Posts

Où publier ? Revues et maisons d’édition en sciences du langage – qualité du processus éditorial, visibilité des travaux et reconnaissance

La séance du 6/10/2020 était animée par Raphaëlle Chossenot et Alexis Michaud. Les intervenants ont présenté leur propre expérience d’édition et de publication et ont dressé un panorama à la fois pratique et critique des usages et des lieux de publication en linguistique et phonologie, sans s’interdire des excursus dans d’autres disciplines notamment en sciences humaines et sociales. De l’éloge de la #slowscience aux critères de bonne pratique éditoriale, les questions abordées ont pu montrer d’une part les biais et difficultés pour discerner les lieux pertinents de publication pour les doctorants et jeunes chercheurs, d’autre part la responsabilité collective dans les choix et les pratiques afin d’infléchir le paysage général de l’édition scientifique dans une direction plus appropriée aux impératifs de la science ouverte.  La discussion qui a suivi les présentations a mis l’accent sur les questions liées à l’évaluation des chercheurs, à la pratique du dépôt de preprint, à l’importance de l’accessibilité des données de la recherche et à l’utilisation de plateformes comme HAL.

La captation vidéo de la première partie de la séance, organisée par l’UPS 2259, est disponible ici.

Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

More Posts

Historique : la Science Ouverte sur le campus de Villejuif

En mars 2018, le campus CNRS de Villejuif accueillait une matinée de réflexion et sensibilisation organisée par Julie Giovacchini et Elodie Chacon sur le thème Science ouverte et libres savoirs : l’Open Access , un défi scientifique et politique. Il s’agissait notamment de :
> comprendre la Loi pour une République numérique
> diffuser ses publications
> identifier les prédateurs
> choisir ses outils 
Etaient notamment invités Pierre-Carl Langlais (chercheur en sciences de l’information et de la communication, GRIPIC) et Armelle Thomas (chargée de la promotion et l’information sur l’Information Scientifique et Technique, Maison des Sciences de l’Homme de Dijon).

A la suite de cet événement, un groupe s’est constitué autour de Julie Giovacchini, Raphaëlle Chossenot et Jean-Baptiste Maistre. Des échanges auxquels ont participé Anne Bélingard, Karine Gay, Agathe Marion, Isabelle Michel, Nathalie Olivier, Duna Troiani, Sophie Vassilaki, Bernard Weiss, Houcin Zerroug… ont abouti à la formulation d’un projet de séminaire, qui a été accrédité par la Sorbonne Nouvelle et par l’INALCO.

Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

More Posts

Ressources – pour aller plus loin !

Ressources liées aux interventions

En préparation de l’exposé de Lionel Maurel, une lecture incontournable : le Carnet de recherche S.I.Lex, dont la fréquentation régulière est vivement recommandée. On pourra débuter la lecture ici, par exemple (choix tout subjectif!)

Bibliographie et autres ressources

Le groupe Zotero « HAL, Open Access, Communs » joue le rôle de répertoire bibliographique pour le séminaire. Le groupe est semi-public : tout le monde peut lire mais tout le monde ne peut pas contribuer. Cette configuration autorise à y partager des fichiers. Si vous souhaitez contribuer, vous pouvez écrire aux organisateurs pour demander l’accès complet. 

Le Comité pour la Science Ouverte. (Si leur site ne répondait pas, resterait leur compte Twitter.)

DoRANum, une plateforme d’auto-formation en ligne sur la gestion et la partage des données de la recherche. (Egalement sur Twitter.) Un webinaire aura lieu le jeudi 24 septembre 2020, de 10h30 à 11h30. Pour participer à ce webinaire, on peut s’inscrire via ce lien

Le Passeport pour la science ouverte : guide à l’usage des doctorants (vient de paraître : septembre 2020)

Le manuel collaboratif de formation à la Science Ouverte de Foster Open Science, The Open Science Training Handbook. 

Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

More Posts

Chercheurs et réseaux sociaux : comment construire une présence savante sur Internet

La séance d’ouverture du séminaire a eu lieu le 30/09/2020 et a été consacrée à l’insertion des chercheurs dans les réseaux sociaux généralistes. Elle était animée par Julie Giovacchini, ingénieure de recherche au Centre Jean Pépin (UMR8230-CNRS-ENS-PSL).

La crise récente de la covid-19 a souligné la situation paradoxale de la parole savante publique : réclamée, respectée mais aussi fragile et souvent inintelligible. Si le premier devoir des scientifiques est bien de diffuser la science auprès du public, où et comment le faire pour être entendu, écouté et compris ? Comment déterminer la posture idéale, entre proximité, autorité et rigueur ? Cette séance avait pour objectif de 1) situer historiquement la question du débat scientifique public et de ses modalités 2) évoquer les révolutions techniques qui ont permis la démocratisation actuelle du débat scientifique, notamment la diffusion des CMS (en évoquant les questions liées aux GAFAM et à la centralisation massive et monopolistique d’Internet qu’ils provoquent) 3) proposer quelques pistes méthodologiques et éthiques pour définir une posture d’expression scientifique ouverte.

Vous pouvez retrouver la captation vidéo de la première partie de la séance sur Canal U ici. La conférence a été suivie d’une heure de questions et débats avec les participants, et de nombreux problèmes ont été abordés, notamment la place des réseaux dits académiques comme Academia.edu et les bénéfices scientifiques et humains que la participations aux réseaux sociaux généralistes peuvent apporter aux jeunes chercheurs.

Julie Giovacchini

CNRS - UMR 8230 - Spécialiste de philosophie hellénistique (épicurisme et scepticisme) et d'histoire de la médecine, ingénieure en analyse de sources anciennes, rédactrice pour la revue Philosophie antique.

More Posts