Séminaire doctoral « Science ouverte : enjeux et méthodes »

Un groupe de collègues du campus CNRS de Villejuif a entrepris d’organiser un séminaire doctoral « Science ouverte : enjeux et méthodes ». La page du séminaire sur le site de la Sorbonne Nouvelle expose la problématique et présente le programme des séances. Les billets de ce Carnet de recherche vont permettre de compléter ces informations par des liens vers diverses ressources, et d’accueillir les réflexions des uns et des autres.

https://f-origin.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/996/files/2020/10/Affiche-Sciences-Ouvertes-4-2.pdf

Affiche avec liens vers les captations vidéos sur CanalU

Ressources liées aux interventions

En préparation de l’exposé de Lionel Maurel, une lecture incontournable : le Carnet de recherche S.I.Lex, dont la fréquentation régulière est vivement recommandée. On pourra débuter la lecture ici, par exemple (choix tout subjectif!)

Bibliographie et autres ressources

Le groupe Zotero « HAL, Open Access, Communs » joue le rôle de répertoire bibliographique pour le séminaire. Le groupe est semi-public : tout le monde peut lire mais tout le monde ne peut pas contribuer. Cette configuration autorise à y partager des fichiers. Si vous souhaitez contribuer, vous pouvez écrire aux organisateurs pour demander l’accès complet. 

Le Comité pour la Science Ouverte. (Si leur site ne répondait pas, resterait leur compte Twitter.)

DoRANum, une plateforme d’auto-formation en ligne sur la gestion et la partage des données de la recherche. (Egalement sur Twitter.) Un webinaire aura lieu le jeudi 24 septembre 2020, de 10h30 à 11h30. Pour participer à ce webinaire, on peut s’inscrire via ce lien

Le manuel collaboratif de formation à la Science Ouverte de Foster Open Science, The Open Science Training Handbook. 

Historique

En mars 2018, le campus CNRS de Villejuif accueillait une matinée de réflexion et sensibilisation organisée par Julie Giovacchini et Elodie Chacon sur le thème Science ouverte et libres savoirs : l’Open Access , un défi scientifique et politique. Il s’agissait notamment de :
> comprendre la Loi pour une République numérique
> diffuser ses publications
> identifier les prédateurs
> choisir ses outils 
Etaient notamment invités Pierre-Carl Langlais (chercheur en sciences de l’information et de la communication, GRIPIC) et Armelle Thomas (chargée de la promotion et l’information sur l’Information Scientifique et Technique, Maison des Sciences de l’Homme de Dijon).

A la suite de cet événement, un groupe s’est constitué autour de Julie Giovacchini, Raphaëlle Chossenot et Jean-Baptiste Maistre. Des échanges auxquels ont participé Anne Bélingard, Karine Gay, Agathe Marion, Isabelle Michel, Nathalie Olivier, Duna Troiani, Sophie Vassilaki, Bernard Weiss, Houcin Zerroug… ont abouti à la formulation d’un projet de séminaire, qui a été accrédité par la Sorbonne Nouvelle et par l’INALCO.

Alexis Michaud

I'm a linguist specialized in phonetics, focusing on un(der-)documented languages.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter